Leopardi et la joie frémissante du désespoir

Film de Guy Heff sur les inspirations poétique et philosophique de Leopardi

Hommage de Schopenhauer à Leopardi

En 1840 Schopenhauer a rendu au poète dans la troisième édition du Monde :

Personne n’a creusé aussi profondément le sujet, et ne l’a épuisé aussi complètement, que de nos jours Leopardi. Il en est tout rempli et tout pénétré : la dérision et la misère de notre existence, voilà ce qu’il peint a chaque page de ses œuvres, avec une telle diversité de formes et de tours, une telle richesse d’images, que, loin de provoquer jamais l’ennui, il excite bien plutôt chaque fois l’intérêt et l’émotion.